S'abonner
Constructeurs

L'UE fixe les baisses d’émissions de CO2 pour les poids lourds

Publié le 19 janvier 2024

Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Un accord a été trouvé le 18 janvier 2024 par le Parlement européen et les États membres sur les limites d’émissions de CO2 pour les poids lourds. La transition vers l'électrique et l'hydrogène se confirme.
Les pays de l’UE et le Parlement européen sont parvenus à un accord fixant les objectifs de réduction de CO2 pour les camions et bus. ©Scania

La décarbonation du secteur du transport routier se précise. Les États membres de l’Union européenne et les eurodéputés se sont accordés sur de nouvelles règles renforçant les limites d’émissions de CO2 pour les véhicules industriels et bus. Les émissions des camions vendus à partir de 2030 devront être abaissés d'au moins 45 % par rapport à 2019, puis de 65 % en 2035 et de 90 % en 2040.

Pour les bus urbains, un objectif spécifique a été fixé par la nouvelle réglementation. Ils devront être "zéro émission" à partir de 2035, ce qui devrait entraîner l’élimination définitive des motorisations thermiques. Un objectif intermédiaire de 90 % a été fixé pour 2030 pour ces véhicules. Les bus interurbains sont, quant à eux, soumis aux objectifs généraux fixés pour les poids lourds.

Le FCC ignoré pour le moment

Pour les constructeurs, le virage vers l'électrique ou l'hydrogène s'annonce donc inévitable. La proposition soutenue par plusieurs États membres, favorable au mécanisme du "facteur de correction carbone" (FCC), n’a pas été prise en compte dans l’accord final.

Pour rappel, ce mécanisme consiste à calculer les émissions à l’échappement, corrigées du taux d’incorporation de biocarburants et de carburants synthétiques. Toutefois, la révision de la législation prévue en 2027 par la Commission européenne devrait tenir compte de l’application d’un tel mécanisme. La Commission est également chargée d’évaluer la possibilité d’utiliser une analyse du cycle de vie complet pour les poids lourds.

Réagissant à cet accord, l’Association des constructeurs européens (ACEA) a indiqué que ces "objectifs très ambitieux de réduction des émissions de CO2 […] doivent être soutenus par des conditions favorables crédibles".

A lire aussi : Les objectifs de réduction des émissions fixés aux poids lourds confirmés

"Des infrastructures de recharge électrique et d’avitaillement en hydrogène, des systèmes complets de tarification du carbone et des mesures de soutien significatives pour que les opérateurs de transport investissent rapidement : tels sont les ingrédients clés pour décarboniser rapidement le secteur du transport lourd, en plus des véhicules à zéro émission", a souligné Sigrid de Vries, directrice générale de l'ACEA.

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle