S'abonner
Services

EX9 lance une solution logistique automatisée de transport

Publié le 9 janvier 2024

Par Elodie Fereyre
2 min de lecture
La start-up EX9 a dévoilé, lors du CES de Las Vegas, son système pour automatiser les terminaux logistiques et industriels. Cette solution comprend des robots-tracteurs autonomes combinés à des algorithmes basés sur l’intelligence artificielle.
La solution d’EX9 réduirait de 94 % les émissions de CO2 par rapport à des robots de triage diesel, selon l’Ademe. ©EX9

À l’occasion de la grand-messe mondiale dédiée à la technologie, le CES de Las Vegas, la start-up de la deep tech EX9, créée en 2021, est venue présenter son système de transport automatisé pour la logistique et l’industrie. Cette solution de Transport as a Service (TaaS) a pour objectif d’augmenter la performance des terminaux logistiques tout en réduisant les émissions de C02.

Le principe est simple : des robots pensés pour le déplacement des charges lourdes (remorques, conteneurs, palettes, etc.) sont dirigés par des algorithmes développés en interne chez EX9 et basés sur l’intelligence artificielle. Ils peuvent ainsi naviguer de manière autonome en extérieur, dans des zones fermées.

Les tâches à faible valeur ajoutée sont prises en charge par les robots, qui s’intègrent au processus opérationnel du site, et augmentent les cadences des opérations de chargement/déchargement, "tout en réduisant les coûts et les risques d’accidents". Pour cela, la start-up qui fournit une solution end-to-end assure l’intégration de celle-ci à chaque site industriel ou logistique.

Ksenia Duarte, CEO d’EX9, détaille : "Chez EX9, nous sommes convaincus que c’est le moment ou jamais de recentrer les industries sur l’humain, de déployer des solutions qui rendent les chaînes d’approvisionnement plus efficaces et d’adopter des modes de production et de transport plus durables. Après notre essai réussi avec DHL France, nous sommes ravis de nous lancer à l’international et de contribuer à l’accélération de l’automatisation des complexes industriels fermés grâce à nos solutions concrètes, le tout grâce à notre logiciel interne de pilotage automatique adapté à des cas d’utilisation logistique et grâce à nos outils de déploiement rapide permettant d’opérer en conditions réelles. "

100 % électriques, ces robots-tracteurs sont conçus pour éviter les temps morts moteur allumé et emprunter les meilleures trajectoires. Analysée par l’Ademe (Agence de la transition écologique), la solution "réduirait les émissions de CO2 de 94 % par rapport aux tracteurs de triage diesel, qui constituent 98 % de la flotte actuelle." En outre, la pollution sonore est considérablement réduite.

A lire aussi : Le groupe Bioret et DHL Express s’électrifient avec Volvo

Un test réussi chez DHL

Avant son lancement officiel, la solution d’EX9 a été déployée pour un test grandeur nature chez DHL France, pour le déplacement de remorques sur son site de Mitry-Mory (division DHL Supply Chain EMEA).

Ce dernier prend en charge quotidiennement 200 opérations de camions entrants ou partants, et près de 30 opérations de précharge. "Les solutions d’EX9 permettent d'augmenter considérablement la précharge (+20 %) et donc de réduire les temps de pause des conducteurs de camions de transport, tout en accélérant le rythme des rotations. Cela permet à DHL d’intensifier la pratique du drop & hook qui consiste à déposer une remorque pour repartir avec une autre remorque déjà chargée. Un site comme celui de Mitry-Mory pourrait, à terme, fonctionner avec deux ou trois robots de ce genre", confie la start-up dans son communiqué.

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle